Toutes les futures Alpine et Dacia de 2021 à 2023 - Leblogauto.com

Toutes les futures Alpine et Dacia de 2021 à 2023 — онлайн

Après s’être intéressé aux nouveautés de Renault, tournons-nous vers Alpine et Dacia avec les futures voitures de 2021 à 2023.

2021

2021 va voir – enfin – l’arrivée d’Alpine en Formule 1. Après plusieurs tentatives avortées (ou torpillées par Renault comme le projet A500), Alpine va poser son nom sur les voitures d’Enstone. Le moteur sera officiellement un « Renault E-Tech » ce qui permet de capitaliser sur la marque E-TECH tout en mettant en avant Alpine comme le veut Luca de Meo.

Renault Sport devrait être mis en retrait d’ici quelques années, pour une mise en avant d’une nouvelle griffe « Alpine Line » (peut-être plus sur 2022/2023). Attention à ne pas refaire l’erreur Gordini…

2022

Après une année 2021 de mise en place de la communication et de l’image de la marque, Alpine devrait dévoiler un SUV électrique. Prévu pour être sportif, le projet PZ110 devrait être dérivé en parti du Nissan Ariya, sur la plateforme CMF-EV. D’une longueur entre 4,50 et 4,70 m, il devrait proposer plusieurs niveaux de puissance avec un maximum évoqué de 400 chevaux.

Plusieurs capacités de batterie seront aussi au programme jusqu’à 90 kWh. C’est le « For Us » de la récente présentation Alpine. Un véhicule pour la famille.

2023/2024

Annoncé aussi lors de la Renaulution, Alpine va collaborer avec Lotus sur un nouveau véhicule 100% électrique. Ce devrait être la nouvelle A110 (ou le « For the Weekend »). Luca de Meo envisage de faire d’Alpine un « équivalent » de Porsche. Pas en termes de vente bien entendu, mais en termes d’image.

Lotus devrait sortir sa voiture un peu avant Alpine et si la base sera la même, les véhicules devraient avoir des philosophies différentes.

Il ne faut pas oublier non plus le « For Me » de la présentation. C’est une citadine basée sur la plateforme CMF-B de l’Alliance. On pense au concept Renault 5 présenté pendant la Renaulution qui se transformerait alors en Alpine 5, électrique et énervée.

2021

Pour 2021, on est évidemment en plein lancement commercial de la nouvelle Sandero. Dans le courant de l’année, Dacia devrait présenter un « break surélevé » pour remplacer la Logan MCV mais aussi le Lodgy.

C’est un retour aux origines des SUV américains avec du volume et une garde au sol augmentée. Ce SUV pourrait adopter l’E-TECH hybride simple et surtout, ne pas avoir de diesel.

LA grosse nouveauté attendue, c’est la commercialisation du Dacia Spring au printemps 2021. Pour rappel, c’est un véhicule électrique étroitement dérivé du Renault City K-ZE chinois. Assemblé en Chine, le VE « le moins cher du marché » doit proposer plus de 200 km d’autonomie réelle pour 17 à 18 000 € hors bonus. Le Spring ne disposera que d’une puissance « faible » mais suffisante au quotidien.

2022

A cheval sur fin 2021 – début 2022, le Dacia Duster 2 va connaître un facelift. Extérieurement, il devrait y avoir peu de modifications essentielles. On attend surtout un intérieur qui s’alignera avec celui des Sandero/Logan.

Surtout, Dacia va être repositionné au sein du portefeuille de marques. En effet, de « low cost », la marque passe à « achat malin » (positionnement déjà en partie adopté). Le low cost devrait revenir à Lada qui est rattachée à Dacia.

Courant 2022, on devrait voir ce repositionnement, avec une nouvelle identité de marque, via le lancement du Dacia Bigster. Plus grand que le Duster, il se veut son équivalent du segment supérieur. Essentiel, achat malin…mais un look à l’américaine qui devrait plaire.


вверх