Tesla veut ouvrir son réseau de recharges aux autres VE — онлайн

Tesla veut ouvrir son réseau de recharges aux autres VE - Leblogauto.com Статьи

Tesla veut ouvrir son réseau de recharges aux autres VE - онлайн

Tesla prévoit d’ouvrir son réseau de recharges à d’autres véhicules électriques dans le courant de cette année, a déclaré son DG Elon Musk sur Twitter.

Borne de recharges : avantage concurrentiel pour Tesla

Le réseau de recharge rapide du constructeur de voitures électriques Tesla, doté de plus de 25 000 compresseurs dans le monde, lui a donné un avantage concurrentiel certain.

En parallèle, d’autres constructeurs automobiles ont formé des alliances ou investi dans des startups alors que les nouveaux entrants se multiplient sur le marché des véhicules électriques.

Tesla veut ouvrir son réseau de recharges aux autres VE en 2021

« Nous allons ouvrir notre réseau de superchargeurs à d’autres véhicules électriques dans les mois qui viennent » a ainsi déclaré Elon Musk Musk mardi, assurant que l’opération aurait lieu avant la fin de l’année.

Le fougueux patron du constructeur a par ailleurs ajouté qu’avec le temps, le réseau de recharge de Tesla serait ouvert à d’autres véhicules électriques dans tous les pays (enfin … ceux qui en sont dotés, bien évidemment …).

L’Allemagne tente de convaincre Tesla d’ouvrir ses réseaux aux véhicules concurrents

En juin dernier, le ministre allemand des Transports a déclaré qu’il tentait de convaincre Tesla d’ouvrir son réseau de recharge à d’autres constructeurs automobiles afin de faciliter la recharge des conducteurs de véhicules électriques.

L’administration Biden dope l’investissement dans les bornes de recharge

Aux États-Unis, l’administration du président Joe Biden a adopté à la fin du mois dernier un accord bipartite du Sénat pour dépenser 1200 milliards de dollars ( 1019 milliards d’euros ! )vsur des projets d’infrastructure, dont 7,5 milliards de dollars sur l’infrastructure des véhicules électriques, y compris les bornes de recharge.

Des sociétés de recharge telles que Blink Charging, EVgo, ChargePoint Holdings et la filiale de Volkswagen, Electrify America, , construisent également des réseaux de recharge à travers les États-Unis.

L’amélioration des infrastructures de recharge aux États-Unis pourrait encourager davantage d’Américains à acheter des véhicules électriques, donnant à General Motors et Ford le « carburant » dont ils ont tant besoin dans la bataille contre Tesla.

Dans un rapport de 2018, le cabinet de conseil McKinsey avait estimé que les États-Unis auront besoin d’environ 11 milliards de dollars d’investissements d’ici 2030 pour déployer les 13 millions de chargeurs nécessaires aux véhicules électriques du pays.

« Une législation efficace devrait inclure des investissements dans les infrastructures de recharge, en particulier dans les zones urbaines et le long des couloirs routiers, qui contribueront à donner aux consommateurs encore plus de confiance pour acheter de l’électricité », a déclaré GM dans un communiqué en juin dernier.

Notre avis, par leblogauto.com

Tesla l’a bien compris : la bataille de demain se fera autour des bornes de recharge. Leurs déploiements ouvrant la voie à l’essor des ventes de VE. L’objectif sera donc dans un premier temps d’aider à provoquer l’engouement pour les véhicules électriques en levant les freins majeurs (autonomie, structures de recharge et temps de recharge) pour au final orienter les consommateurs vers ce type de motorisation.

Les ventes de véhicules électriques ne représentaient que 2 % des ventes totales de voitures aux États-Unis en 2020 … important potentiel de croissance dirons-nous poliment ….

Sources : Reuters, Tesla

Оцените статью
( Пока оценок нет )
ГИБДД-ДПС.РФ