Restylage Seat Arona : robustesse et sentiment de sécurité ? — онлайн

Restylage Seat Arona : robustesse et sentiment de sécurité ? - Leblogauto.com Статьи

SEAT-Arona-2021

Le Seat Arona connait un restylage de mi-carrière. Selon le constructeur Ibérique, il arbore « un design extérieur plus robuste ». Ah ?

Extérieurement, le Seat Arona gagne une nouvelle grille de calandre, mais surtout un nouveau bouclier. Ce dernier voit les feux additionnels antibrouillard passer d’une encoche basse à un emplacement plus haut, directement dans le bouclier. Dans sa partie basse, il a une nouvelle grille, ainsi qu’un faux ski plus large et intégrant deux espèces de triangles. Les feux avant sont à LED de série et Full LED en option avec la signature lumineuse triangulaire.

A l’arrière, les changements sont beaucoup plus subtiles avec le vrai-faux ski au centre du bouclier qui est redessiné, un peu plus arrondi, avec deux effets de style qui imitent de loin des sorties d’échappement (chromée dans la version FR). On notera aussi le béquet de toit redessiné et qui intègre deux réglettes latérales le long de la vitre arrière pour l’aérodynamique. Ah si, modification oh combien importante, le nom du véhicule « Arona » passe à une police de caractère manuscrite et le logo SEAT est en finition chromée biton. Cela change tout, non ?

Au final, tout comme la Seat Ibiza, c’est à l’intérieur que tout se passe. Il reprend d’ailleurs les traits de celui de l’Ibiza avec un écran tactile qui migre en partie haute. Il a désormais une diagonale de 8,25 pouces de série, ou 9,2 pouces est en option. Les aérateurs centraux échangent leur place avec l’écran par rapport à la version actuelle de l’Arona et les lignes se tendent un peu. Il n’y a guère que les aérateurs latéraux, ronds qui dénotent dans cet intérieur fait de lignes droites. Il est doté d’un éclairage intérieur d’ambiance.

Surtout, l’Arona a désormais un « digital cockpit », à savoir un affichage tout numérique des instruments de bord, via un écran de 10,25 pouces. Seat promet que la finition et la qualité dans son ensemble ont été améliorées. Le volant est également nouveau avec une ergonomie repensée. Le Seat Arona connait également une cure de jouvence pour les équipements et la connectivité.

Petits thermiques sans hybridation

Sous le capot, cinq motorisations différentes : quatre blocs essence (TSI turbo, injection directe) avec des puissances comprises entre 95 et 150 ch, et un bloc GNV de 90 ch. Les moteurs sont proposés avec des boîtes de vitesses manuelles ou DSG à double embrayage en fonction des versions.

Le moteur de base, le 1.0 TSI 3 cylindres 95 ch n’est disponible qu’avec une BVM 5 rapports. 175 Nm de couple, des émissions de CO2 comprises entre 121 et 132 g/km, et une consommation de 5,3 – 5,8 litres/100km.

En version 110 ch le 1.0 TSI délivre 200 Nm. Il peut être associé à une BVM à six rapports, ou à une DSG sept rapports à double embrayage. Les émissions de CO2 sont peu ou prou les mêmes : 118 – 133 g/km (132 – 145 g/km avec la DSG). Ainsi que la consommation de SP95 : 5,2 – 5,9 litres/100km (5,8 – 6,4 litres/100km avec la DSG). On se situe encore dans des zones acceptables de Malus CO2 avec moins de 310 euros cette année, mais pratiquement 1000 € (pour 145 g/km) en 2023.

Vive le gaz

Si on se tourne vers le quatre cylindres 1.5 EcoTSI, on a une puissance de 150 chevaux et un couple de 250 Nm. C’est le plus puissant de la gamme. Il est forcément associé à une boîte DSG sept rapports et il est doté de l’ACT (Active Cylinder Technology) qui peut couper deux des quatre cylindres lors des phases de faible sollicitation. Côté émissions de CO2, cela grimpe avec 138 – 150 g/km, et une consommation WLTP de 6,1 – 6,6 litres/100 km. 150 g/km ce sera un malus de 1500 € en 2023.

Enfin, il y a le gaz naturel pour véhicule (GNV) avec le moteur 1.0 TGI de 90 ch. Il est associé à une boîte manuelle à six rapports et délivre 160 Nm de couple. Les émissions de CO2 sont 101 – 109 g/km ce qui le fait échapper au malus, et lui permet de faire le plein avec un coût au kilomètre environ 50% moindre par rapport à l’essence. En revanche…on retrouve un 0 à 100 km/h à l’ancienne avec 13,2 secondes (8,4 secondes pour le 1.5 EcoTSI de 150 ch).

Le Seat Arona reste produit à Bercelone, dans l’usine de Martorell. Il est d’ores et déjà disponible à la commande.

Notre avis, par leblogauto.com

Le restylage extérieur reste discret et change tout de même un peu le physique de l’Arona avec l’ajout de formes triangulaires. De là à dire que cela renforce l’impression de sécurité… Surtout, c’est l’intérieur qui est remis à jour et il était temps. Ce nouvel intérieur démode de suite son prédécesseur pourtant proche.

Son prix reste contenu avec 17 990 € en version de base « Référence » dotée du 1.0 TSI de 95 ch. Pour ce prix, pas d’accastillage extérieur chromé, ni de Full LED, ni de toit biton, ni de jante alliage (mais de « jolies » jantes en tôle noires). En revanche, vous repartez avec une voiture couleur « rouge passion » de série (le blanc étant à +200€).

Оцените статью
( Пока оценок нет )
ГИБДД-ДПС.РФ