Légende Turbo 3 : une R5 à 400 CV qui sentira l’essence — онлайн

Légende Turbo 3 : une R5 à 400 CV qui sentira l'essence - Leblogauto.com Статьи

Turbo

Nous en parlons régulièrement sur ce blog, le Restomod, avec ses différentes tendances, a le vent en poupe et la liste des icônes automobiles revues et corrigées est déjà longue : Kimera EVO37, Opel Manta GSE, Alfa Romeo Giulia GT Totem Automobili, Porsche 911 Singer, Ford GT40 Everrati, Citroën SM2 et j’en passe. Mais souvent, très souvent, le relookage moderne des anciennes se traduit par leur électrification. Dans le cas de la Turbo 3, ce n’est pas le cas !

Les frenchies

Alors que Renault s’apprête à réssusciter la R5 sous une forme 100% électrique, le franco-américain Legende Automobiles cultive la nostalgie d’une époque où les constructeurs se ruaient sur la folie GTi pour transformer des petites citadines en monstres gavés au turbo et aux chevaux bien thermiques.

Cette Turbo 3 est le fruit d’un travail de design initié par Alan Derosier, qui a travaillé pour Daihatsu, Faraday ou encore Renault, et qui s’était déjà fait remarqué pour de fabuleux concepts 3D Porsche 908/4 et 936C. Derosier s’est installé à Los Angeles en 2018 et voulait construire quelque chose d’unique, dans l’esprit des grands noms du Custom Porsche tels que Singer, Rod Emory, Guntherwerks et Canepa. Le français s’est rapproché de SoCal Frenchiez, des français installés en Californie spécialisés dans les véhicules classiques et la personnalisation, ainsi que des lyonnais de BloodMotorsport qui construisent des voitures de course et sont chargés sur ce projet de la production du châssis.

Digne héritière

Ce qui saute aux yeux, c’est le grand respect de la ligne de la Turbo 2. Les lignes carrées et musclées de l’orignale sont là, l’identification est immédiate, mais évidemment les détails trahissent la modernité de la conception, tels que les feux à LED ou le gros double diffuseur, de même que la carrosserie qui est intégralement en fibre de carbone. Le « Bodykit » a été élargi néanmoins pour accueillir des roues plus grandes et plus larges, sachant que l’on disposera de jantes personnalisées de 16″ x8″ à l’avant et 17″x11″ à l’arrière avec 2 modèles différents disponibles.

A l’intérieur aussi, le design mélange habilement le moderne, le vintage et les clins d’oeil au design d’origine de la Turbo 2, assez baroque, qui avait été signé par Gandini. L’instrumentation numérique et le selecteur de vitesse type course prennent donc place dans un tableau de bord anguleux où les références vintage sont légion, des motifs de sellerie aux bouches d’aération en passant par le logotype Renault des années 70/80.

Quoi sous le capot ?

Le Turbo 3 est basée sur un R5 3 portes d’origine, mais les trains roulants s’inspirent de la Maxi Turbo, ce qui rend la voiture plus large et plus performante que ses prédécesseurs. Côté moteur, ce qui est évidemment un sujet primordial, on ne sait pas encore grand chose si ce n’est qu’il s’agira d’un quatre-cylindres turbo, la rumeur évoquant 400 chevaux, soit bien plus que la Turbo 2 qui éait déjà décoiffante.

La boîte de vitesse sera bel et bien mécanique, car, selon les dires des concepteurs, « La technologie nous a apporté beaucoup de choses formidables, mais elle nous a également enlevé l’expérience tactile qui nous manque, en tant que fous de voiture, dans la conduite d’aujourd’hui. »

Notre avis, par leblogauto.com

Perso, on adore ! Déjà, ça fait du bien de raviver un mythe tricolore, alors que nous sommes bombardés de restomods italiens, allemands, anglais ou américains la plupart du temps. Legende Automobiles se lance donc dans le défi de produire, en toute petite série s’entend bien sûr, une automobile comme on n’ose plus en faire du côté des grands constructeurs. On a hâte de voir ce que cela donne, mais on imagine déjà le prix !

Légende Turbo 3 : une R5 à 400 CV qui sentira l'essence - онлайн
Une bonne musique synthwave et c’est parti !

 

ГИБДД-ДПС.РФ