La traque aux garages illégaux s’intensifie — онлайн

La traque aux garages illégaux s'intensifie - Leblogauto.com Статьи

La traque aux garages illégaux s'intensifie - онлайн

Selon une information du Parisien, de vastes opérations de contrôles ont lieu, depuis le début de l’année, sur les garages automobiles. Le but, traquer différentes fraudes ainsi que les garages illégaux.

Avec la pandémie à la Covid-19 et les différents confinements ou couvre-feux, le phénomène s’est amplifié. Souvent face au prix des pièces détachées et de la main d’œuvre, mais également face aux difficultés de prendre rendez-vous, nombreux sont ceux qui se sont tournés vers des « mécaniciens » de rue ou des garagistes peu regardant, voire dans l’illégalité.

Multiples fraudes

Le Parisien a suivi une opération dans le département de l’Oise. Le but, investir un garage et noter tout ce qui déroge à la loi. Menés par les comités opérationnels départementaux antifraude (Codaf) en zone gendarmerie, ces contrôles ne concernent pas que les garages. Mais ces derniers sont particulièrement ciblés car source de travail dissimulé ou non déclaré, activités non déclarées, fraudes à la TVA, fraudes fiscales, réparations douteuses, ou carrément remise sur la route de véhicules dangereux. Il y a même le recel de pièces volées.

Les contrôles permettent de mettre hors d’état de nuire ou de sanctionner les garagistes qui ne « jouent pas le jeu » de la légalité. Ainsi, on met en avant les garagistes honnêtes et on protège les consommateurs. Pour ceux qui veulent faire des réparations sans que cela leur coûte trop cher, il y a depuis le 1er janvier 2017, l’obligation pour les professionnels de vous proposer de la pièce de réemploi. En plus d’être moins onéreuse, elle favorise l’économie circulaire et est moins nocive pour l’environnement qu’une pièce neuve.

Concernant le contrôle d’envergure lancé à Beauvais (Oise) le jeudi 15 juillet, il a donné lieu à la mise en garde à vue des deux gérants. Dans ce garage, les 35 personnes mobilisées pour le contrôle ont trouvé des voitures volées, du travail dissimulé (4 mécaniciens étrangers dont les contrats vont être vérifiés), etc.

L’économie du vol de pièces automobiles

En plus de véhicules potentiellement dangereux remis sur la route, ces garagistes peu scrupuleux participent à l’économie du vol de pièces automobiles et de voitures. De nombreuses voitures se font littéralement dépouiller. Tout se vole : les sièges, le tableau de bord, des pièces moteur, les jantes, etc.

Tout ce qui n’est pas traçable et qui est susceptible d’intéresser un mécanicien véreux se vole. Même les pots catalytiques sont ciblés pour les métaux précieux qu’ils renferment. En 2020, c’était plus de 120 000 vols de véhicules qui étaient déclarés, en légère baisse par rapport aux plus de 140 000 en 2019.

Des réparations potentiellement mortelles

Outre les garages dans l’illégalité, on a donc comme on a dit en préambule, des mécanos de rue qui vous proposent de faire vidange, révision, réparation directement dans la rue. C’est totalement illégal et très polluant. En effet, les fluides ne sont jamais récupérés et finissent à l’égout. De plus, aucune garantie ne sera applicable. C’est un très gros risque pour un gain marginal.

Une autre pratique se répand hélas de plus en plus, ce sont les arnaques aux petites annonces automobiles. On vous promet un véhicule bradé, pour n’importe quel prétexte. La personne se présente comme un professionnel (avec un SIRET même). Il peut y avoir un contrôle technique (de complaisance ou non) et rien ne semble clocher. Quelques semaines après, ce sera la panne et la découverte, trop tard, de l’arnaque : la voiture est hors d’usage et a été rafistolée pour la vente. Ces cas se multiplient avec les annonces en ligne, et si ce sont souvent les moteurs ou turbos qui sont en cause, il peut y avoir les freins, les organes de direction, le châssis lui-même, avec à la clé un potentiel accident grave.


Оцените статью
( Пока оценок нет )
ГИБДД-ДПС.РФ