F1 Baku Debrief: Pirelli, peut-on continuer ainsi? - Leblogauto.com

F1 Baku Debrief: Pirelli, peut-on continuer ainsi? – онлайн

Nouveau weekend de course, nouveau circuit urbain, sept nouveaux points d’analyse d’un grand prix qui ne fut pas au rabais. Que retenir de cette manche à Baku? Des pneus discount? Si cela ne vous parle pas, allez vite voir le résumé maison.

Pirelli fait encore parler de la qualité de ces pneus.

Cela faisait un petit moment que la marque italienne ne s’est pas fait remarquer pour une histoire de pneus hasardeux. Deux explosions en ligne droite et deux gros crash. La qualité des pneus est une nouvelle fois soulevée, Pirelli propose-t-il des pneus hard discount, à Baku? Nous devrions en douter. Est ce que les gommes amenées étaient-elles trop tendres? Bizarre vu la longueur du relais de Vettel en tendres et la capacité des pneus durs à avoir des performances élevées sur la durée. En témoigne le rythme de Stroll, qui avec des pneus de trente tours, conservait un avantage supérieur à trois secondes sur Gasly. De même pour Verstappen, claquant meilleur tour après meilleur tour avant l’abandon.

C’est tout de même scandaleux de ne pouvoir se reposer sur des pneus sûrs sans avoir la certitude qu’ils n’exploseront pas en cours de route. Nous pouvons décider de blâmer Pirelli ou la FIA, ou Liberty. C’est un tout, il va falloir se remettre en question, il y a beaucoup trop de cas ces dernières saisons. Problème du fabricant? Du cahier des charges? Reste que des évolutions s’imposent.

Les annonces de Pirelli de débris responsables quand aucun accident en course ne fut répertorié est assez bizarre, d’autant plus quand on constate la ressemblance entre les deux incidents.

Certes, cela a rhaussé la valeur de cette course, avec l’incertitude qui nous plait tant. Faut-il se reposer sur des pneus bas de gamme pour en avoir? Personne ne le veut. Nous voulons de vrais pneus à Baku mais quand même!

Verstappen? Hamilton? Mais non, Perez enfin!

Red Bull était trop fort sur cette piste, c’est un fait, Leclerc n’a pu rivaliser lors du premier relais. Hamilton malgré toute la solidité qu’on lui connait n’a pu empêcher l’overcut de deux taureaux en furie. C’est certain, Verstappen méritait la victoire. Il était l’homme le plus rapide en piste et a su gérer sans se précipiter pour prendre le commandement à la fin du premier relais. Perez a été au niveau, devançant Hamilton pour le plus grand bien de son équipier. Faisant ce que Bottas n’a pas encore réussi cette année. Perez allait priver de points le principal concurrent de son équipier. Du moins, avant que Lewis ne se saborde.

Cette victoire n’est pas anecdotique, ce sera un boost de confiance important pour Checo, qui à Baku ne fut pas un équipier au rabais. Red Bull a deux pilotes qui savent gagner cette saison, là ou Mercedes a un Bottas désabusé et malchanceux. Mercedes finit avec un zéro pointé tout de même. Une aberration.

Mention à Lewis qui a glissé, sa réaction devant Toto.

Glissé Chef GIF - Glissé Chef Glisser GIFs

Vettel le grand retour

Aston se spécialise en relais prolongé et en overcut. Le samedi? Bwoah, c’est pas utile. Que dire de la performance de Vettel, un gain de place grâce à l’overcut. Il passe Leclerc et Gasly lors des restarts.

Voit-on le renouveau de Vettel? Cela en a l’air, en tout cas les circuits urbains lui réussissent. Dommage que Singapour se soit retiré du calendrier. Des jeunes  femmes récupèrent même son numéro sans qu’il ne le sache.

Un petit mot sur la performance de Lance qui sans Pirelli aurait pu jouer de beaux points. En partant en dur de la dernière position, il n’avait pas la course la plus simple mais il a réussi à remonter au classement. Les arrêts lui avaient offerts une position dans le top 10. Le plus impressionnant fut sa capacité à garder un écart avec Gasly. Tout ça fut avant la coupure budgétaire de ses pneumatiques.

Alpha Tauri, un podium et de gros points

Saisir les opportunités, les promotions, Pierre sait faire, même avec un moteur à l’économie, il est allé chercher un podium et ce pour la troisième année consécutive. Chapeau Monsieur. Il mène une double arrivée dans les points. Tsunoda signe son meilleur résultat de la saison. Certes sa nervosité n’est pas descendue, il reste un roquet aboyant sur son ingénieur de course.

Si vous le voulait bien, parlons un peu du début de saison de l’ami Pierre qui n’est pas économe en points. 5 arrivées dans les points, 1 podium. Dommage qu’il soit barré par Red Bull et que les instances dirigeantes ne semblent pas le porter en estime, vu certains commentaires , frustrés de le voir leur donner tort. Toute équipe ayant quelques ambitions devraient se pencher sur son cas. Pour fêter ça, une Vodka Red Bull!

Alonso, il suffit de deux tours

Pourquoi s’embêter à faire une course complète quand deux tours suffisent? Tel fut le mantra de Fernando ce dimanche. Avare en effort mais lorsqu’il a fallu mettre les bouchées doubles, il fut présent. Radin mais pas trop, ce sont quelques points précieux dans la besace, mais la comparaison avec Alpha Tauri et Aston fait tache.

En effet Alpine recule et se voit distancer en septième position. Les deux circuits urbains ne furent pas positifs dans la lutte actuelle de l’équipe. Si en plus, la voiture manque de fiabilité, il leur sera compliqué de convertir toutes les opportunités en point. Eux qui était quasiment à la lutte pour la troisième en 2020 place se retrouve bien loin de cette considération cette année.

Ferrari confirme son mieux

Seconde pole consécutive et second drapeau rouge. Le mieux est confirmé, ce n’est certes pas encore le rythme de course de Red Bull ou Mercedes, mais Ferrari arrive à les titiller le samedi. Leclerc n’a pu contenir Mercedes et Red Bull en début de course, suite à l’attaque d’une branche d’arbre. Bon il s’inclina aussi face à Vettel et Gasly, mais la quantité de points récupérée leur permet de passer Mclaren pour la première fois de la saison. C’est tout de même la troisième P4 pour le général cette saison en six courses.

Sainz s’est aussi bien placé le samedi bien qu’il n’ait pas encore la capacité d’exploiter tout le potentiel de la monoplace le samedi. Une erreur le samedi l’a privé d’une bataille pour de plus gros points. En conclusion, les progrès sont visibles, les efforts paient, espérons pour eux qu’ils ne soient pas uniquement payés sur une piste à bas cout!

Haas passe devant Williams, merci Schumi!

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour le budget ça veut dire beaucoup. Oui les petites batailles ne rapportent pas beaucoup de points, mais apportent du budget permettant de faire d’apporter plein de nouveautés à gros cout. Pour Haas, c’est définitivement un gros coup. Merci Schumacher d’avoir pris cette P13. Williams, avec pourtant des progrès visibles, se retrouve une nouvelle fois dernier.

Conclusion

  • Pirelli hard discount pneumatique
  • Perez apporte sa pierre à Red Bull, deux prétendants au tapis
  • Vettel is back
  • Gasly et son podium règlementaire
  • Alonso, performance en 2 tours garantie.
  • Ferrari, pole et drapeaux rouges
  • Haas le beau coup.

Source: Formula 1

 


Total
0
Shares
Previous Post
Renault вывела на тесты новый электрический кроссовер Megane E-Tech 2022 года

Renault вывела на тесты новый электрический кроссовер Megane E-Tech 2022 года

Next Post
Ford Maverick Flexbed сочетает в себе функции большого грузовика в небольшом корпусе

Ford Maverick Flexbed сочетает в себе функции большого грузовика в небольшом корпусе

Related Posts