Aston Martin Valhalla : à 950 chevaux du paradis ? — онлайн

Aston Martin Valhalla : à 950 chevaux du paradis ? - Leblogauto.com Статьи

Aston Martin Valhalla : à 950 chevaux du paradis ? - онлайн

L’Aston Martin Valkyrie est sans doute un peu trop radicale. Alors Aston Martin dévoile la Valhalla, plus « civilisée » mais bestiale sur le papier.

L’AM Valhalla était un concept, le voilà (presque) réalité. Esthétiquement la Valhalla évolue avec une grande ouverture basse qui désormais arbore la grille Astonienne plus classique que le trou béant du concept. L’esprit reste le même mais le design évolue grandement. Passages de roue, ailes, tunnels aérodynamiques, et surtout l’énorme diffuseur du concept qui reprend une taille un peu plus « normale ».

Aston Martin veut faire de cette supercar Valhalla la vitrine de son engagement en Formule 1. Résultat, le constructeur indique que le châssis, l’aérodynamique et l’électronique ont été conçus grâce à l’expertise de la Formule 1. Surtout, sous le capot arrière, on trouve une technologie hybride que l’on peut rapprocher (de loin) avec la F1.

Sauf qu’en lieu et place d’un V6 1600 cm3 turbo hybride, l’Aston Martin Valhalla dispose d’un V8 4 litres twin-turbo pour la partie thermique. Il délivre 750 chevaux à 7 200 tours/minute et n’anime que l’essieu arrière. En soi, il suffirait déjà largement au bonheur de tout un chacun. Sauf qu’Aston Martin lui adjoint un moteur électrique de 204 chevaux alimenté par une batterie de 150 kW sous 400 Volts.

950 chevaux pour 1550 kg à sec

950 chevaux au total qui font une sacrée chevauchée (ah non, c’est la Valkyrie la chevauchée…). Le moteur électrique entraîne les roues avant quand il est utilisé seul, ou aux deux essieux en mode hybride. Cela fait donc une quatre roues motrices presque à la sauce WEC Hypercar. Si seulement…

Le moteur V8 est accouplé à une toute nouvelle boîte double embrayage à huit rapports. Par contre, la boîte n’a pas de marche arrière ! C’est le moteur électrique qui sert de « e-reverse ». Le système d’échappement a des soupapes actives pour se faire discret, ou cracher les flammes de l’enfer. Les deux sorties d’échappement sont au-dessus du moteur, en amont de l’aileron arrière.

On notera aussi la présence d’un différentiel à glissement limité électronique sur l’essieu arrière. Avec son système hybride, l’Aston Martin Valhalla annonce un couple de 1000 Nm ! Le 0 à 100 km/h est envoyé Ad Patres en 2,5 secondes à peine. Si en pur électrique elle est capable de rouler jusqu’à 130 km/h, la vitesse maximale limitée électroniquement atteint les 330 km/h. A Monaco (ou autre), la Valhalla pourra rouler en 100% électrique sur 15 km.

La plus rapide des supercars ?

Abusant du carbone (poids visé 1550 kg) et débordant de chevaux, la Valhalla doit faire (non vérifié) le tour de la boucle nord du Nürburgring en 6 minutes 30. Cela la placerait en tête des véhicules de route. On ne demande qu’à vérifier Mister Stroll !

L’Aston Martin Valhalla devrait être finie de développée par Sebastian Vettel, Lance Stroll ainsi que Nico Hülkenberg. Un développement officiellement fini par des pilotes de F1, comme Ayrton Senna et la Honda NSX à la belle époque. Pour continuer le parallèle avec la F1, les roues (20 pouces à l’avant, 21 à l’arrière) sont à écrou central

Une chose est certaine, cette Valhalla semble plus marquer le virage voulu pour la marque Aston Martin par Lawrence Stroll que la trop radicale Valkyrie. Le prochain Bon en Valhalla ? Ah on me souffle dans l’oreillette que c’est déjà fait puisque Bond 25 alias Mourir peut attendre verra la Valhalla à l’écran…s’il sort un jour (déjà repoussé deux fois).

On attend d’en savoir plus sur cette Aston Martin Valhalla, ainsi que des visuels de l’intérieur.

Оцените статью
( Пока оценок нет )
ГИБДД-ДПС.РФ